Votre navigateur est trop ancien pour lire le JavaScript, merci de passer sur une version à jour
Le ministère de la transition écologique a publié sur son site internet :

 

La stratégie d’ici à 2030 sera mise en œuvre par trois plans d’actions triennaux successifs. Le premier, couvrant la période 2021-2023, prévoit 18 mesures concrètes, dont les principales sont :

Mesure 1 : Développer le réseau d’aires protégées pour atteindre au moins 30 % de couverture du territoire national et de nos espaces maritimes. Entre autres :

  • D’ici 2022, Accompagner la création et la mise en gestion de 4 nouveaux Parcs Naturels Régionaux (PNR) :
    PNR de Picardie maritime – Baie de Somme, PNR du Mont-Ventoux, PNR Corbières-Fenouillèdes et PNR
    Doubs Horloger.
  • Renforcer la cohérence du réseau de sites Natura 2000 terrestres et marins par une analyse de sa
    représentativité et des compléments/modifications utiles […].

Mesure 2 : Renforcer le réseau d’aires protégées pour atteindre 10 % du territoire national et de nos espaces maritimes protégés par des zones sous protection forte. Entre autres :

  • D’ici 2023, Créer 15 réserves biologiques (dont réserves biologiques intégrales et dirigées) pour protéger les espèces et les habitats remarquables ou représentatifs des forêts françaises.
  • D’ici 2022, Renforcer la protection des forêts, par la mise sous protection forte de 250 000 ha de forêts, dont
    180 000 ha en Guyane (par la création de 2 réserves biologiques) et 70 000 ha en métropole. Pour atteindre les 70 000 ha de métropole : identifier les forêts métropolitaines de l’État à placer sous protection forte pour atteindre 10% de forêts domaniales sous protection forte et définir les objectifs de gestion et les
    moyens pour y parvenir. Définir dans la concertation, un objectif de protection forte des forêts des collectivités et des forêts privées, ainsi que les modalités de gestion et les moyens pour y parvenir.

 

Source : Fransylva

Copyright : Louis-Michel Duhen – CRPF PACA © CNPF